Fallback Facebook Script
PourMonSport Blog
porter un masque quand on fait du sport
0

Porter un masque quand on fait du sport est-il dangereux ?

Publié le par Coraline

Crise sanitaire oblige, le masque est devenu un accessoire incontournable au quotidien. Le port du masque s'impose aussi bien dans les lieux clos qu'en extérieur. Cette obligation s'avère toutefois contraignante pour les sportifs. Pourtant, la respiration durant un effort physique engendre des postillons, d'où l'utilité de porter le masque.


Sport en intérieur : le port de masque obligatoire

Les médecins recommandent le port du masque durant la pratique de sport en intérieur. N'oubliez pas votre masque lors de vos séances de danse, de Pilates ou de musculation. Il faut savoir que le virus se propage beaucoup plus lors des activités intenses. Les risques sont d'autant plus accrus durant les cours collectifs en intérieur, dans une salle bondée.

Il ne faut pas oublier qu'une personne asymptomatique reste contagieuse. Donc, en cas de doute et pour le bien-être de tout le monde, le port du masque demeure obligatoire durant les efforts physiques. De même, les gestes barrières : distanciation physique, gel hydroalcoolique et savon restent d'actualité. Vous pouvez d'ores et déjà vous renseigner sur les masques adaptés sur ce site, des accessoires et des équipements sportifs y sont proposés.

porter un masque quand on fait du sport danger

Port de masque : qu'en est-il des activités physiques en extérieur ?

Face à la propagation du Coronavirus, le port du masque dans les espaces publics en extérieur s'impose également. Les joggeurs, les sportifs et les cyclistes doivent en général porter une protection visant à limiter la propagation du virus. Seuls les enfants de moins de 11 ans ainsi que les personnes handicapées peuvent bénéficier d'une dérogation.

Les avis diffèrent à ce propos, certains médecins jugent inutile, voire inconfortable, de porter un masque durant le jogging. Lorsque vous courrez, votre rythme respiratoire s'élève. Vous inspirez plus fort que d'habitude et le masque risque de rentrer dans votre bouche. Une respiration intense combinée à la transpiration rend le masque humide, donc inefficace. Le mieux serait donc de prévoir plusieurs masques de rechange et de jeter celui qui est déjà utilisé.


Masque chirurgical ou FFP2 ?

Comme le port du masque est une obligation, la plupart des médecins ne voient aucun inconvénient au port d'un masque chirurgical durant une activité sportive. Vous pouvez même porter un masque grand public en faisant votre sport. Ne vous inquiétez pas, les échanges gazeux s'effectueront normalement.

En revanche, la question de la gêne respiratoire se pose pour les masques FFP2. En effet, l'entrée d'air n'est pas la même que sur un masque chirurgical classique. Du coup, mieux vaut réserver les masques FFP2 aux équipes soignantes et aux métiers les plus exposés. Même s'ils sont efficaces durant huit heures d'affilée, ces masques risquent de gêner la respiration durant les efforts physiques.


Entraînements masqués : adopter les bonnes habitudes

C'est un fait, un sportif devra boire régulièrement durant son entraînement. Il devra donc retirer son masque avec précaution. En aucun cas, il ne doit toucher la partie filtrante et absorbante avec ses mains. Le masque se manipule essentiellement par les élastiques ou les bandelettes qui le fixent aux oreilles. Attention, le masque ne se porte pas au niveau du cou, au risque d'engendrer une auto contamination.

Merci de remplir tous les champs et de valider le captcha pour envoyer un commentaire.
Votre commentaire a été enregistré avec succés. Merci !
Chargement

Cet article vous a plu ? Laissez-nous un commentaire !